1/1

Une trentaine de peintures s'alignent les unes à côté des autres. La limite imposée par le format de la toile nous rappelle l'enclos qui délimite l'espace à l'intérieur duquel le jardinier cultive son rêve. Territoires de rencontres entre le peintre et la nature, ces jardins se présentent comme autant de manières de voir le monde. Il y a d'abord les plantes, puis viennent les touches de couleurs apportées par les fleurs ; des portraits coiffés de bonnets de bain complètent un ensemble dynamique où photographies et peintures entament un jeu d'associations comme autant d'histoires à imaginer.

©Le Goff/ Tran